vendredi 11 août 2017

Je me lance sur Youtube !


Il était temps ! Après tellement de temps à me torturer l'esprit et à me demander si j'allais enfin franchir ce cap : c'est fait ! Et autant vous dire que j'ai pris énormément de plaisir à le faire. Bien entendu, je continuerai de vous écrire sur le blog et je ne compte pas non plus mettre le même contenu sur le blog et sur la chaîne. La chaîne Youtube sera essentiellement tournée vers les D.I.Y. (pour le moment, je réfléchis aussi à faire un lookbook spécial rentrée). N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. Tout cela n'aurait jamais été possible sans vous d'ailleurs. Merci mes jolistériques.

mardi 8 août 2017

TV CINE : Le Ciel Attendra, La Fille du Train | Deux films poignants & bouleversants

On va arrêté de rire deux secondes, parce qu'on est en plein mois d'août et qu'il P.L.E.U.T. Oh, ne fais pas semblant petit sudiste, je sais que chez toi non plus ce n'est pas bikini & mojito. Pas de honte à avoir, prends ton plaid, ton thé à la cannelle et laisse moi te parler de deux films que j'ai particulièrement aimés (même que j'ai pleuré en les regardant).


LE CIEL ATTENDRA - Non, ces jeunes filles ne sont pas en train de danser la Macarena, et si c'est ce que tu penses vraiment, je pense que tu devrais voir ce film. Voilà un film intelligent qui n'a pas peur de parler d'un sujet qui fâche : l'embrigadement. Attention cependant à le regarder avec le cerveau en marche. En effet, ce film traite de l'embrigadement islamique et non de la religion musulmane. On y trouve deux personnages très ordinaires : Sonia, sous surveillance, qui sort de l'embrigadement et Mélanie qui en prend le chemin. C'est à travers ces deux parcours que le spectateur découvre avec effroi et horreur tous les rouages de ce terrible système. Les images et les dialogues garantissent un frisson certain, et beaucoup de peine à l'égard de ces familles détruites et  ces vies marquées à jamais. Alors même si le ciel attendra, ce film est à voir de toute urgence !


LA FILLE DU TRAIN - Qui n'a pas entendu parler du livre du même nom ? Personnellement je ne l'ai pas lu, mais après avoir vu ce film, je ne peux que me dire qu'il m'aurait beaucoup plu. Enfin bref, si tu es plutôt branché films, voilà le synopsis rien que pour toi. C'est l'histoire de Rachel, une femme aux apparences tout à fait normales, qui prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Chaque jour à la même heure, Rachel envie le couple parfait qui y vit, leur vie qui a l'air si superbe. Puis un jour, un homme, qui n'est pas celui que Rachel avait l'habitude de voir dans cette maison embrasse la propriétaire de la belle bâtisse. C'est à ce moment là qu'on y découvre la face plus sombre de Rachel, qu'elle se dévoile. Son côté autodestructeur intriguera tout au long du film. La propriétaire en question disparaît. Est-ce Rachel qui l'a tuée ? Une enquête policière est en cours, et on ne peut que s'y prendre au jeu ! De nouvelles intrigues apparaissent au cours du film. On s'y perd, on se questionne, puis on devine. Et c'est à ce moment précis que la pression monte jusqu'à une fin des plus intrigantes.

PSSST, en plus, un super beau-gosse t'attend :


J'espère que ça t'as donné envie de regarder ces deux super films (l'article, pas le Gif hein) ! Si tu en connais d'autres dans le même genre, je suis totalement preneuse. Ces films ne t'ont pas plu ? Ne t'en fais pas, j'en ai des bien plus drôles qui débarquent très bientôt sur le blog.

Retrouvez les films & séries que j'adore dans la rubrique TV Ciné du blog

jeudi 3 août 2017

Visiter Lisbonne & ses alentours


Ces cinq dernières années, je n'avais qu'une destination en tête pour mes vacances : Lisbonne. Mais chaque année, soit je n'avais pas le budget, soit je travaillais l'été, soit je n'avais personne à embarquer dans ma valise. Cette année, j'ai enfin pu réaliser mon rêve de partir au Portugal pendant 10 jours. J'ai choisi Lisbonne pour deux raisons : c'est une ville où il y a beaucoup de choses à faire, mais c'est également une ville très bien placée qui permet de se déplacer facilement pour aller un peu plus loin dans la découverte du pays.

🌺 Comment s'y rendre ?

Je suis partie de Bruxelles pour arriver à l'aéroport de Lisbonne. Je suis partie avec la compagnie TAP Portugal, une très bonne compagnie que je vous conseille s'il n'y a plus de vols low cost disponibles.

🌺 Où dormir ?


J'ai passé mon séjour à l'Origami Lisbon Hostel (arrêt de métro Anjos, ligne verte). Pour 25€ par nuit et par personne, j'avais une chambre privative avec ma cousine, le petit-déjeuner inclus. Les serviettes sont fournies. J'avais également accès à deux cuisines où je pouvais y stocker mes aliments et faire à manger. L'auberge de jeunesse compte quatre salles-de-bain et trois salons. Elle est très bien placée puisqu'elle est en centre-ville sans pour autant être dans les quartiers trop bruyants. Tous les autres quartiers sont facilement accessibles en métro (et même à pied, ce que j'ai fait un soir en rentrant). L'immeuble m'a beaucoup faite penser aux immeubles parisiens avec une déco très pop qui faisait tout son charme. Et puis franchement, 25€ avec de telles prestations (je n'ai pas cité la laverie, l'accès internet et télé) dans une capitale européenne, c'est donné. 

🌺 Comment se déplacer ?

Tram, métro, train, bus ou encore vos jambes, tout est possible à Lisbonne. Cette ville est d'ailleurs très bien desservie (sauf certains quartiers très anciens). Je vous conseille d'ailleurs de prendre un forfait à 40€ la semaine (me semble-t-il). Croyez-moi, cela sera bien plus rentable que d'acheter à l'unité. 

🌺 Que faire à Lisbonne ?

Prenez vos baskets, votre casquette et une bouteille d'eau, je vous emmène avec moi dans cette échappée Lisboète... 

🌼 Quartier Alfama & Bairro do Castelo Sao Jorge :
empruntez le tramway jaune n°28


Sans aucun doute mes quartiers préférés de tout Lisbonne ! Les jolies ruelles regorgent de façades couvertes d'azulejos et de boutiques souvenirs tellement cute... Rien que s'y balader est un véritable plaisir. C'est dans les hauteurs que j'ai visité le Castelo San Jorge pour seulement 5€ (tarif étudiant, 8€ en tarif normal). Pour moi, il est à faire en premier lieu puisque vous y trouverez une salle obscure offrant un panorama sur toute la ville. Grâce à un système de miroirs, toute la ville est projetée en temps réel dans cette salle. Une guide vous expliquera l'histoire de chaque quartier, l'occasion de voir ce que vous voulez vraiment visiter par la suite de votre séjour. 

En descendant vers Alfama le premier jour, je suis tombée sur la jolie Cathédrale Santa Maria Maior de Lisboa. Sa façade gothique ressemble beaucoup à celle de Notre Dame de Paris. Le quartier est super agréable et vous trouverez un premier belvédère près de cette cathédrale. 

Le dernier jour, je suis allée visiter le Monastère Sao Vicente de Fora (2€50 l'entrée). L'ambiance y était très agréable et reposante. Ce n'est pas un passage obligé de Lisbonne, mais il offre de jolis points de vue sur la ville.

🌼 Quartier Baixa :
arrêt de métro Baixa-Chiado, lignes verte & bleue


La magnifique Plaça do Comercio et ses façades jaune citron m'ont totalement séduite... Cette grande place se prolonge en une esplanade tombant dans les eaux du Tage. C'est ici que vous trouverez l'Office de Tourisme et sa superbe boutique de souvenirs. Vous pouvez aussi visiter l'Arco da Rua Augusta, l'Arc de Triomphe portugais. Il offre une vue plongeante sur la Rua Augusta où vous trouverez des restaurants, des glaciers, et des boutiques ! 

🌼 Quartier Graça :
arrêt de métro Martim Moniz, ligne verte


L'un de mes meilleurs souvenirs, c'est la longue balade que j'ai faite dans le quartier de Graça. En partant de l'auberge de jeunesse à Anjos, je suis remontée jusqu'au Miradouro da Senhora do Monte (qui porte bien son nom, parce qu'effectivement montée il y a). Époustouflant point de vue à côté de cette jolie chapelle ! Les moins courageux s'y sont donnés rendez-vous en tuktuk (extrêmement cher si vous n'êtes que deux mais très rentable si vous êtes plusieurs). En descendant, je suis tombée sur un second belvédère : le Miradouro Sophia de Mello Breyner Andersen, adossé à la Igreja da Graça. Croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle. Ça, ce sont des incontournables ! De plus, le quartier dégage une énergie super positive et agréable. 

🌼 Quartier Chiado :
arrêt de métro Baixa-Chiado, lignes verte & bleue

C'est dans ce quartier que j'ai passé de très bons moments à faire les boutiques, à manger dans une excellente pizzeria (dont je vous parle plus bas) mais aussi à admirer le spectacle du Teatro Nacional de Sao Carlos (vu sur Snapchat pour ceux qui me suivent). La troupe de danseurs était vraiment top. Alors si j'ai un petit conseil à vous donner, c'est de vous renseigner sur la programmation.

🌼 Quartier Rossio :
arrêt de métro Rossio, ligne verte

C'est entre ce quartier et celui de Baixa que vous y verrez deux places très jolies : la Praça da Figuera et la Praça Dom Pedro IV. Levez les yeux, vous n'êtes jamais à l'abri de croiser de très jolies façades couvertes d'azulejos...

🌼 Quartier Campo de Ourique :
arrêt de métro Rato, ligne jaune


C'est là que j'ai découvert pour la première fois le système des marchés portugais au Mercado Campo de Ourique : un espace vente, et un espace restauration où les stands de nourriture sont autour d'un grand espace de tables et de chaises. Ici, tout est cuisiné à base de produits vendus sur place et chacun mange ce qu'il veut ! Si vous avez envie de pâtes et que votre chéri est plutôt branché bouffe asiatique, aucun problème. Chacun part vers son stand de prédilection et tout le monde se donne rendez-vous sur une table au centre du marché. Un système qui évite bien des crises (pensée pour mon amie Emeline qui n'est jamais d'accord avec le choix du restau ahahah !). 

Pour digérer un peu, je suis ensuite partie au Jardim da Estrela, face à la Basilica da Estrela. Un joli coin de verdure, avec des animaux en plein air, très agréable pour lire un livre à l'ombre d'un grand arbre. Dans le coin, j'ai également visité l'Aqueduc Alto da Serafina, un musée des eaux que j'ai mis une éternité à trouver en m'y rendant à pied... Très honnêtement, passez votre chemin. Seule la vue sur la ville y est intéressante, mais il y a de bien plus jolis belvédères à Lisbonne.

🌼 Quartier Cais do Sodré :
arrêt de métro Cais do Sodré, ligne verte


C'est un second marché que vous trouverez dans ce quartier : le Mercado da Ribeira. Il est construit sur le même principe que le Mercado Campo de Ourique, en plus moderne et en plus grand. C'est aussi dans ce quartier que vous trouverez de bonnes adresses pour manger, boire un verre et sortir. Mais ça, je vous en parle juste après...

🌼 Parc des Nations :
arrêt de métro Oriente, ligne rouge

Si vous avez envie de modernité, le Parc des Nations est fait pour vous ! Ce grand parc possède de nombreux restaurants, un centre commercial et c'est là que se trouvent les télécabines. Comptez 5€ par personne pour l'aller-retour. Les télécabines offrent une vue sur le parc et le Tage. Personnellement, ce n'est pas forcément quelque chose que je recommande. Pour moi, il n'y a rien à voir et ces télécabines n'ont pas grand intérêt. 

🌺 Que manger à Lisbonne ?


De tout ! Les spécialités sont à base de poissons, mais si comme moi vous n'êtes pas fan, vous en trouverez pour tous les goûts. A commencer par les marchés Mercado Campo de Ourique & Mercado da Ribeira dont je vous ai parlé juste avant. Niveau nourriture, j'ai une préférence pour le Mercado Campo de Ourique qui est plus diversifié et plus branché "brasserie" tandis que le Mercado da Ribeira est assez gastro'. Mais niveau ambiance, le Mercado da Ribeira est de loin le meilleur. 

L'une des autres spécialités des Lisboètes est d'avoir investit d'ancien kiosque en snacks. Souvent très bien placés avec un joli point de vue sur la ville, ces kiosques proposent des wraps, des sandwichs et des patisseries. De quoi bien manger, pour pas cher et avec une vue splendide. 

La Pizzaria Lisboa (à deux pas de l'arrêt de métro Baixa-Chiado, lignes bleue & verte), maintes fois récompensées, propose des pizzas à tomber par terre. L'ambiance y est également plutôt sympa. De quoi passer une bonne soirée et bien manger. A la carte, des pizzas, des risottos et des pâtes, mais aussi de super bons desserts. Bien que ce restaurant appartienne à un chef, les prix y sont raisonnables. Comptez 32€ pour boisson, plat, dessert pour deux personnes. 

Si vous aimez le poulet, vous adorerez le restaurant Pito do Bairro (arrêt de métro Cais do Sodré, ligne verte). Une cuisine simple et délicieuse où la décoration est épurée. Le plat est tellement copieux (et bon), que je ne peux pas vous donner d'avis sur les desserts puisque je n'en ai pas pris.

Parlons desserts et goûters maintenant avec la chaîne A Padaria Portuguesa. Mise à part la décoration vintage et rétro que j'ai adorée, leur pain est délicieux. Vous pourrez aussi y manger de super bons croissants français (ahah).

🌺 Où boire un verre ?

Vous avez l'embarras du choix suivant l'ambiance souhaitée ! Si vous voulez vraiment bouger, Pink Street (arrêt de métro Cais do Sodré, ligne verte) est très bien ! Bars, boites, mais aussi le Mercado da Ribeira si vous voulez manger un petit quelque chose avant de vous déchaîner sur le dancefloor de la Pensao Amor. Bien entendu, vous pouvez également aller dans le très célèbre Bairro Alto, ou encore du côté de Martim Moniz, un quartier en développement où vous trouverez de nombreux bars en rooftop. Et pour ceux qui veulent un coin plus paisible, la vieille ville (quartier Alfama) est l'endroit idéal !



🌺 Comment s'y rendre ?

Départ : Gare ferroviaire de Rossio
Direction : Sintra

🌸 Petit conseil : tous vos trajets en train sont possibles avec une carte de métro chargée. Cela vous évitera de faire la queue au guichet !

🌺 Que faire à Sintra ?


La journée que j'ai passé à Sintra a très certainement été la plus belle journée au Portugal. Notamment la visite du Centre historique et du Palacio y Parque da Pena. Dans ce centre-village, semblable aux jolis villages du sud de la France, j'ai aimé flâner dans les belles boutiques concepts, dans les ruelles jaune citron mais j'y ai aussi trouvé pas mal de restaurants qui avaient l'air plutôt sympa ! Sintra est assez grand, sur une journée je vous conseille de faire un choix dans vos visites. Je n'ai donc pas visité le Parque e Palacio de Monserrate


Par contre, j'ai plus qu'a-do-ré le Parque e Palacio da Pena ! Waw, ces couleurs, cette architecture improbable où l'on sent bien que ce palais a été de nombreuses fois conquis par les musulmans. L'intérieur est cependant assez décevant, je vous conseille de ne prendre qu'un pass pour le parc, ce qui vous donnera accès à tout l'extérieur du palais. Le Palais se situe dans les hauteurs de Sintra. J'ai donc pu y admirer toute la ville, un surprenant spectacle. J'ai également pu voir le Castelo dos Mouros dont il ne reste que les ruines et les traces du passé.

🌸 Petit conseil : à choisir, ne visiter que le Parque e Palacio da Pena. Je vous promets qu'il en vaut vraiment la peine. Vous pouvez également manger sur place le midi ou à l'heure du goûter. 

🌺 Où manger ?

Comme je vous le disais, vous trouverez de très chouettes restaurants dans le centre historique mais vous pouvez tout aussi bien vous restaurer au Palacio da Pena.



🌺 Comment s'y rendre ?

Départ : gare ferroviaire Cais do Sodré
Direction : Cascais
Arrêt : Bélem

🌺 Que faire à Bélem ?


Je ne pourrais vous parler que très brièvement de Bélem, car je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'en profiter... Bélem n'est qu'à quelques pas de Lisbonne, en bordure de l'embouchure du Tage. Son nom signifie Bethléem en portugais. La ville est célèbre pour deux de ses monuments : la Torre de Belém & le Mosteiro dos Jeronimos, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Bien que je sois allée à Bélem un dimanche matin, la queue pour visiter les monuments était interminable. Pour ce qui est de  l'intérieur de la Torre de Bélem, je ne sais pas, mais apparemment le Mosteiro dos Jeronimos est à faire absolument ! 

Le Palacio de Belém, près de la gare côté ville, est super mignon ! Malheureusement, j'ai loupé la super relève de la garde... J'aurais pu me consoler en manger des Pasteis de Belém, mais il y avait la queue aussi. Cela dit, j'ai goûté les Pasteis de nata (qui sont apparemment les mêmes) et c'était vraiment très bon !

🌸 Petit conseil : une journée pour visiter Bélem, c'est suffisant. Si vous avez un peu de temps, des balades en bateau sont proposées au départ de Bélem (côté Tage).

🌺 Où manger ?

C'est à Bélem que j'ai découvert la chaîne de hamburgers Honorato. Et franchement, c'est un très bon rapport qualité-prix. Peut-être les meilleurs burgers que j'ai mangé de ma vie ! 



🌺 Comment s'y rendre ?

Départ : gare ferroviaire Cais do Sodré
Direction : Cascais

🌺 Que faire à Cascais ?


La jolie station de Cascais est parfaite pour une journée de farniente. Qu'il était agréable de se promener dans le Centre historique... C'est totalement par hasard que je suis tombée sur le Parque Marechal Carmona et son très bel édifice rappelant le jaune du Palacio da Pena de Sintra. Avec ses animaux en pleine nature et ses chaises pliantes, vous y trouverez l'endroit parfait pour un pique-nique. Ensuite, je me suis ensuite trouvée un petit coin tranquille au pied de cet édifice jaune (que vous pouvez voir en troisième photo) pour poser ma serviette. Méfiance cependant, l'eau monte très vite ! Calez-vous à l'ombre tout de suite mais n'espérez pas remonter de cette petite plage sans vous mouillez un peu. 

Juste à côté, le phare Santa Marta se dresse en bout de jetée. Un sublime spectacle qui rappelle les jolis phares bretons (les palmiers en plus). Ce phare se visite pour ceux qui le souhaitent. En continuant de longer la côte de Cascais, je suis tombée sur la Boca do Inferno (qui porte bien son nom). Les roches, l'air marin, l'océan, comment ne pas se sentir si petit face à cette splendide vue bleu azur ?

🌸 Petit conseil : une journée à Cascais, c'est le timing parfait pour profiter de la plage. No worries pour le retour en train, il y en a très régulièrement et jusqu'au soir !


🌺 Où manger ?

Vous trouverez de nombreux restaurants dans le Centre historique. J'avais lu que les restaurants seraient tous hors de prix, mais c'est totalement faux. Il y a des snacks, des pizzerias et des choses un peu plus gastronomiques.



🌺 Comment s'y rendre ?

Départ : gare fluviale Cais do Sodré
Direction : Cacilhas

Pour visiter le Cristo Rei, empruntez le bus 101.

🌺 Que faire à Almada ?


Dès le début de mon séjour, j'avais remarqué ce magnifique pont rouge, semblable au Golden Gate de San Francisco : le Ponte 25 de Abril. Même s'il parait petit de loin, ce pont est immense et seules les véhicules peuvent y circuler. Ne comptez donc pas trop prendre un selfie sur ce dernier. Le meilleur point de vue sur le pont se trouve à Almada, dans le jardin du monument du Cristo Rei

Pendant un moment, j'étais un peu perdue. Je ne savais plus dire si j'étais au Portugal, à San Francisco ou à Rio ! La vue y est imprenable. J'ai pris un grand plaisir à observer Lisbonne de l'autre côté du Tage, bercée par le bourdonnement des voitures qui circulaient sur le pont. 

Pour ce qui est du Cristo Rei, croyant ou non, on ne peut qu'être admiratif de ce travail de titan. La statue, surélevée à plusieurs mètres d'altitude, est accessible par un ascenseur (6€ la montée). En bas, vous y trouverez également une chapelle qui célèbre les mariages. Un doux moment calme & apaisant à visiter à tout prix !

🌸 Petit conseil : une demie journée, c'est largement suffisant pour visiter le monument du Cristo Rei. Prévoyez plus longtemps si vous désirez rejoindre les plages (accessibles en bus à partir de la gare fluviale Cacilhas). Pour ce qui est des bateaux, ils circulent très régulièrement et jusqu'à très tard le soir.

🌺 Où manger ?

Il est possible de se restaurer au snack du monument, mais je vous conseille d'embarquer votre sandwich et de profiter de la vue sur le pont et le Cristo Rei. 

J'ai passé de superbes vacances dans la région de Lisbonne, et même en 10 jours, je n'ai pas eu le temps de tout faire et de tout voir. Je sais que j'y retournerai et que je visiterai d'autres coins du Portugal, comme l'ile de Madère, la région de l'Algarve ou encore Porto.

Découvrez mes plus jolies photos de Lisbonne sur Instagram

mardi 18 juillet 2017

Argelès-sur-Mer, ou comment je suis sortie de ma zone de confort


Clap de fin ce jeudi pour mon stage de Master 1 à l'Office de Tourisme d'Argelès-sur-Mer. Durant quatre mois, j'ai pris le poste de Conceptrice et Rédactrice de contenu web où j'ai pu animer les réseaux sociaux de la structure et écrire des articles de blog. Et pourtant, rien ne me destinait à intégrer cette place il y a quelques mois... L'appel du Sud s'est toujours fait ressentir dans ma vie et plus les années passaient, plus cette envie de changer d'air était présent. Après une année riche en soucis de santé, en fatigue et suite à la perte d'un proche, je me suis dit qu'il était temps de saisir ma chance. Cette chance s'appelait Argelès-sur-Mer. J'ai posé mes valises dans ce joli village catalan à la fin du mois de Mars, en ne connaissant rien ni personne.

Ce qui m'a tout de suite surprise, c'est la diversité des paysages d'Argelès-sur-Mer : la mer, la montagne, les forêts de pins, mais aussi un port sublime et des allées marchandes très animées. Le nombre d'activités et de sports de pleine nature praticables sur la station sont incalculables tellement ils sont nombreux. J'ai d'ailleurs eu la chance de tester plusieurs activités, toutes différentes les unes des autres.



Nombreux sont les endroits que je vous conseillerai de visiter à Argelès-sur-Mer. Commençons par le Parc de Valmy, mon coup de cœur suprême. Cet immense parc dans les hauteurs de la ville est le lieu parfait pour pique-niquer au soleil et se reposer en écoutant ruisseler l'eau de ses fontaines. Ce parc est surplombé par un magnifique château aux lignes droites, où vous pouvez vous restaurer à La Table de Valmy. Ce restaurant propose des vins purement locaux puisque les vignes entourent le parc ainsi que le Château de Valmy.

Au cours d'une visite guidée, j'ai découvert le très joli et typique village catalan. Argelès-sur-Mer est une station balnéaire très prisée où très peu de vacanciers connaissent l'existence de cette partie de la ville bâtie sur un rempart épais. Les murs de pierre protègent les petites ruelles du soleil et offrent une fraîcheur agréable. La place Saint Côme et Saint Damien où se dresse une belle église, est l'un des lieux où j'ai beaucoup apprécié me trouver. Pour ceux qui d'ailleurs souhaiteraient obtenir des informations sur la station, un Point Info Village s'y trouve.




Autre lieu charmant et cher à mon cœur : le port de la ville. Sa taille parfaite, ni trop grande, ni trop petite, offre de jolis quais où se dressent des terrasses de restaurants en tout genre. L'endroit est également idéal pour un petit déjeuner avec vue superbe sur les bateaux. Juste à côté de celui-ci, en direction du Centre-Plage se trouve une jolie promenade en bord de mer avec une exposition en pleine air sur le thème de l'Afrique Sauvage. Éducative et impressionnante, cette exposition a pour but de sensibiliser chacun à l'environnement.

Ce qui m'ont suivie sur les réseaux s'en doutent, le sentier littoral a été un régal pour mes yeux de citadine du Nord. Il est très typique d'Argelès-sur-Mer, puisqu'il permet en une ou deux heures de balade d'apprécier les différents paysages argelésiens dont je vous parlais un peu plus haut dans l'article.




Côté plage, Le Racou et ses petites maisons presqu'ensevelies vous feront craquer à coup sûr. Comment résister à ce charmant recoin, havre de paix et source de plaisir pour les amateurs de spécialités locales ? Les rousquilles, le jambon catalan, la cargolade, le bon vin, l'aïoli et bien d'autres mets délicieux vous seront proposés sur place (et sur l'ensemble de la station d'ailleurs).




Concernant les activités que j'évoquais, je reste très marquée pour la descente du Tech en paddle. Moi qui n'avais jamais fait de sport aquatique (ou de sport tout court, en fait), je me suis découverte à l'aise sur la planche et émerveillée par la beauté du paysage que la nature nous offre. Au cœur du Centre-Plage, je suis allée à la rencontre des très sympathiques artisans-créateurs du marché artisanal nocturne. Bricoleuse et créative depuis toujours, je n'ai pu qu'adorer cette ambiance conviviale et riche en inspiration.



A la fin de mon stage, j'ai eu la chance énorme de pouvoir combiner mon amour pour le Parc Municipal de Valmy et pour la musique en participant au festival Les Déferlantes. C'était mon premier festival et je reste très marquée pour certaines découvertes et rencontres. Pendant quatre jours, des artistes jouant des répertoires très hétéroclites se sont enchaînés face à des festivaliers en feu. Boulevard des Airs, que j'ai eu la chance de voir en session acoustique, sont de superbes artistes qui ont su faire danser leur public en jouant leurs plus gros tubes. Petit Biscuit a été ma plus grande surprise. Connu pour son titre "Sunset Lover", j'avais quelques appréhensions quant à sa capacité de faire bouger une foule en délire. Eh bien, j'ai été ravie de constater que je m'étais trompée ! Ce jeune DJ est tout simplement génial. Il n'a joué que des titres qui lui appartenaient (contrairement à Feder et Kungs) en mixant, jouant de la guitare et en tapant sur une grosse caisse. Je vous conseille d'ailleurs d'écouter son titre "Once Again" que j'ai a-do-ré ! Jain a fait du Jain, ce qui en soit est extra mais j'aurais peut-être aimé qu'elle sorte un peu de ce à quoi on pouvait s'attendre. Autre coup de cœur après Petit Biscuit, c'est l'étoile grimpante LP. Quel honneur de discuter avec cette artiste accomplie et généreuse au cours d'une interview... Son album Lost On You sorti en décembre dernier est une pure merveille. Vous avez déjà certainement entendu "Other People" tourner sur les stations de radio, mais je trouve que son titre "Tightrope" vaut aussi le détour. Troisième et dernier coup de cœur, mon compatriote Lillois Mat Bastard (Skip The Use). Il a su faire bouger tout le monde en début de soirée, avec sa voix folle et puissante. J'ai également fait de superbes découvertes que je vous laisse découvrir à votre guise : Don Broco (rock), Tinariwen (world music), Perfect Hand Crew (rap), Maïcee (pop), Vilorio (pop).

Toute cette aventure n'aurait pas été possible sans les merveilleuses rencontres que j'ai pu faire au bureau et en dehors. En effet, c'est une équipe dynamique et très attentionnée que j'ai intégré. La confiance dont ont fait preuve ma direction et mes collègues quant à mon travail a été un réel régal. Qui a dit que les gens du Sud étaient désagréables ?

Je ressors donc tout à fait grandi de cette aventure. La citadine qui ne faisait pas de sport et ne mangeait pas de légumes est devenue une personne plus affirmée et surtout épanouie. Alors si vous deviez retenir quelque chose de cet article, c'est de sortir de votre zone de confort. Le bonheur n'est pas toujours la destination, ce peut également être le chemin emprunté... A très vite !

dimanche 11 juin 2017

Une journée pour visiter Toulouse


Après avoir vagabondé dans une bonne partie de la Catalogne, je suis remontée légèrement vers le Nord en partant quelques jours dans la ville rose : Toulouse. Avant de m'en intéresser, je n'avais jamais vu de photos de Toulouse ni même entendu vraiment parler de la beauté de cette ville. Parce que oui, cette ville est magnifique. Je vais bien entendu vous décrire le parcours à faire absolument lors de votre passage à Toulouse, mais avant ça, laissez moi vous vendre un peu plus la magnificence de la ville dont je suis littéralement tombée amoureuse.


J'ai tout d'abord découvert Toulouse la nuit, ce que je vous conseille vivement de faire. Ce qui m'a totalement marquée est que la ville entière est éclairée et très vivante. De véritables jardins fleuris sont présents dans toute la ville et il semble que tout le monde s'y donne rendez-vous pour y discuter sur un banc. On se sent vraiment en sécurité parmi cette foule sympathique. C'est cette ambiance douce et vivante que j'ai apprécié. Pour vous dire, je compare Toulouse à Séville la nuit. La même sensation chaleureuse qui vous enveloppe en vous baladant dans les jolies ruelles des Carmes

Cour du Musée Saint Raymond

Ce que j'ai également énormément apprécié, ce sont les petits restaurants basés sur des concepts originaux avec une décoration toute aussi originale. J'ai eu la chance de manger dans l'un d'entre eux que mon cher et tendre avait choisi (coucou bb) : la gouaille. Et mon Jules avait vu juste, j'ai adoré cette décoration tout à fait hétéroclite et sa cuisine maison et authentique. En bref, Toulouse c'est une ville chaleureuse, pleine de jolis marchés où l'on prend le temps de vivre. Ses briques et ses pierres offrent un patrimoine architectural très riche, mais également des bars et des discothèques pour festoyer à la toulousaine. 

Pont Saint Pierre et Dôme de la Grave

Les interminables balades sur les bords de la Garonne en admirant le Dôme de la Grave, j'avoue que j'en rêve encore. Et bien évidemment, de jolis jardins longent cette Garonne paisible aussi bien côté rive gauche que côté rive droite au niveau de la Place de la Daurade. Bien sûr, vous pouvez aussi trouver le repos en centre-ville au Jardin des Plantes et au Jardin japonais que je me suis promis de tester quand je retournerai à Toulouse (le plus vite possible je l'espère !). 

Pont Neuf

Je vous conseille de commencer au niveau du métro Esquirol, à proximité du Pont Neuf. Vous y serez au centre de tout pour pouvoir visiter Toulouse sans rien louper ! Sur les berges, vous y verrez l'Ecole des Beaux Arts que vous avez pu admirer sur mon compte Instagram et que je trouve vraiment jolie mais aussi le Musée des Augustins. Ce musée est installé dans l'ancien couvent des Augustins depuis la Révolution française. Vous pourrez y admirer de jolies gargouilles dans le cloître de l'édifice. 

Cathédrale Saint Etienne

En continuant à parcourir la longue rue de Metz, vous arriverez à la Cathédrale Saint Etienne. Son architecture est très originale puisqu'elle est en deux parties : une partie gothique méridionale et une partie gothique du Nord. Ses jolies jardins, où vous pouvez vous reposer, débouchent sur une petite place qui m'a beaucoup fait penser au charme des Flandres (référence de Lilloise oblige...).

Jolie petite place face à la cathédrale Saint Etienne

Le temps de se boire un verre en terrasse et hop, on reprend la rue Boulbonne (charmant ptit nom) en direction de la place Saint Georges. Vous y trouverez un centre commercial mais aussi l'Hôtel Lafage. Faites-y un arrêt rapide et continuez vers l'un de mes endroits préférés : la Place Wilson et son joli jardin.

Jardin Pierre Goudouli, Place Wilson

Sur cette place, vous pouvez tout faire ! Manger une glace, profiter d'une séance de cinéma ou tout simplement vous bécoter sur un banc avec votre amoureux. Prenez le temps de respirer, d'admirer les jolies façades et nous voilà repartis vers l'un de mes autres lieux préférés. Une idée ? Je vous aide, c'est l'endroit mythique de Toulouse !

Place du Capitole

L'édifice emblématique de la ville rose fait face à la non moins jolie place du Capitole. Le Capitole abrite l'hôtel de ville mais également le théâtre du Capitole. A ses pieds se trouve une croix occitane avec les signes du zodiaque. Tentez de trouver le votre et photographiez vos petits pieds sur ce signe. Un joli souvenir qui vous est offert par la ville rose.

Donjon du Capitole

Une autre place très mignonne se trouve derrière le Capitole, où se trouve l'Office de Tourisme mais aussi et surtout de jolis parterres fleuris avec vue sur le Donjon du Capitole. Hep hep hep, on ne se laisse pas tenter par les magasins, vous avez encore un peu de chemin à parcourir avant de n'avoir tout vu !

Eglise Notre Dame du Taur

Aux abords de la place du Capitole se trouve l'Eglise Notre Dame du Taur. Ce joli clocher-mur est à photographier absolument. La rue du Taur vous mènera jusqu'à la Basilique Saint Sernin et le Musée Saint Raymond. La Basilique St Sernin est l'un des plus grands édifices romans d'Occident (rien que ça). La Basilique au clocher octogonal est également l'une des étapes du chemin de Compostelle. Attelé à cette dernière, c'est le Musée St Raymond que vous y trouverez. C'est un ancien collège où est exposée une collection archéologique. En continuant vers la Place St Pierre (lieu de débauche étudiante), vous passerez devant le Couvent des Jacobins. Cet ancien couvent des frères dominicains comprend une immense voûte nervurée connue sous le nom de palmier. A l'intérieur, vous y trouverez un parcours multimédia qui vous guidera à la découverte d'un cloître et d'une chapelle ornée de peintures.

Jolie façade de la ville rose

La visite guidée est à présent terminée ! Il y a bien entendu nombre d'autres choses à faire et à voir à Toulouse, mais le temps me manquait. C'est le cas par exemple des visites commentées de la Garonne, de savourer un petit repas gastro sur un bateau-restaurant, d'admirer les galeries des différents musées comme le Muséum de Toulouse, les Abattoirs, le Musée des Augustins, le Musée Georges Labit, le Musée Paul Dupuy ou encore les Fondations Bemberg. Le must du must sera Toulouse plages cet été. Une bonne glace sur les bords de la Garonne après une petite escapade en grande roue...

Et si comme moi vous adorez les marchés, c'est pour vous c'est cadeau :
- Marché couvert alimentaire Victor Hugo : Place V. Hugo - tous les matins (sauf le lundi)
- Marché alimentaire Cristal : Boulevard de Strasbourg - tous les matins (sauf le lundi)
- Marché bio de l'Esparcette : Square Charles de Gaulle - les mardi et samedi de 8h à 14h
- Marché petits producteurs : Place Belfort - le mercredi matin
- Marché forain : Place du Capitole - le mercredi
- Marché bouquinistes : Place Arnaud-Barnard - le jeudi
- Marché alimentaire de l'étoile : Place Belfort - le jeudi à partir de 16h
- Marché de petits producteurs : Place Arnaud-Bernard - le samedi matin

Cet article vous a plu ? 
N'hésitez pas à le partager et à me rejoindre sur les réseaux sociaux.
 De nombreuses nouvelles infos arrivent pour les fans de Toulouse ;)

mercredi 17 mai 2017

Gérone et son festival coloré : Temps de flors


Du 13 au 21 Mai se déroule le festival "Temps de flors" dans la jolie ville de Gérone en Espagne, à quelques pas de la frontière française. Cette ville catalane chargée d'histoire présente sa 62ème exposition de fleurs au cœur de ses monuments, commerces & jardins. Prenez votre bouteille d'eau et votre appareil photo, je vous embarque avec moi entre la rivière de l'Onyar et les beaux remparts.


Cette sublime ville ancienne, ses monuments médiévaux, sa magnifique et célèbre cathédrale sont remplis de jolies fleurs pour fêter le printemps. Des plans de la ville sont distribués partout pour ne pas s'y perdre. Il y a au total 156 lieux magiques et fleuris à découvrir. Evidemment, il est difficile de tous les visiter ou même de tous les trouver. Je vous conseille donc de vous concentrer sur le centre historique de la ville, là où se regroupe le plus de monuments.


Je pense que ce qui m'a le plus émerveillée, ce sont les vitrines des commerces et les façades des maisons. Le fait que chacun y mette du sien pour rendre la ville plus belle et la vie plus agréable est assez émouvant. Car c'est comme ça que je l'ai vécu, comme une ode à la vie dans un monde où tout va un peu de travers.


Bien entendu, il y a des monuments à ne rater sous aucun prétexte ! Pas seulement parce qu'ils sont magnifiquement fleuris, mais aussi parce que c'est l'occasion de les visiter (gratuitement). Il faut cependant s'armer de patience si vous voulez voir les plus beaux. Voici les 10 monuments les plus impressionnants : Sant Pere de Galligants i Sant Nicolau, La Catedral, Sarraïnes, Plaça dels Jurats, Sant Feliu, Casa Lleo Avinay, Banys Arabs, Sant Marti, Sant Luc et Torre Gironella Jardins dels Alemanys.


De nombreuses animations vous sont également proposées chaque jour : "Girona Flors de Cinema" au Musée du Cinéma vous propose des projections en continu avec une entrée libre, Temps de Flors a les escoles sensibilise les enfants de la ville au Festival, ne vous étonnez pas de voir de magnifiques tipis colorés dans la partie moderne de Gérone. Des groupes jouent dans plusieurs endroits magiques de la ville, apportant à nouveau cet aspect joyeux que j'ai tant aimé.


Si vous voulez passer la journée sur place, n'embarquez pas votre sandwich ! C'est l'occasion de profiter de la gastronomie espagnole à un prix raisonnable (dit la fille qui s'est enfilé un burger et des patatas bravas). Vous trouverez de nombreux restaurants très sympas du côté de la Plaça del la Independancia. Choisissez la terrasse ! Cette place est tellement jolie...


Pardon ? Vous dites que la Cathédrale ne vous est pas inconnue ? Vous avez l’œil, Gérone a en effet été l'un des lieux de tournage de la série Game Of Thrones. C'est le Braavos d'Arya Stark, mais pas seulement... Si je vous dis "shame", vous visualisez tout de suite l'arrière train de Cersei qui dévale les marches et vous avez raison ! Je peux vous assurer que reconnaître tous ces lieux m'a donnée quelques frissons.


Si vous êtes de passage en Catalogne, je vous conseille vraiment de visiter la belle Gérone. En plus, c'est super facile d'y accéder, que vous soyez en train ou en voiture. Alors plus d'excuses, on se donne rendez-vous dans la vieille ville pour siroter une boisson rafraîchissante !


A bientôt pour un nouveau voyage...

jeudi 4 mai 2017

Recette : poulet, miel & curry

Niveau : facile
Durée : 20 minutes
Pour 2 personnes


Ingrédients :
- 2 escalopes de poulet
- 1 oignon
- 2 cuillères à soupe de miel
- 1 petit pot de crème liquide
- 3 cuillère à café de curry
- Zeste de citron

1 Coupez les poulets en morceaux ainsi que l'oignon.

2 Faites revenir le tout dans une poêle avec un peu d'huile jusqu'à ce que l'oignon soit doré et le poulet soit cuit.

3 Ajoutez le miel et le curry tout en laissant cuire à feu doux.

4 Ajoutez la crème fraîche, le zeste de citron au tout et laissez mijoter quelques minutes en mélangeant le tout. 

Accompagnez le poulet de riz et bon appétit !

lundi 17 avril 2017

Une matinée pour visiter le théâtre-musée Dali


Comme promis, c'est en Espagne dans la ville de Figueres que je vous emmène aujourd'hui. La jolie ville catalane abrite le deuxième musée le plus visité de tout le pays : le théâtre-musée Dali. Il est reconnu comme étant le plus grand des objets surréalistes du monde. L'ancien Théâtre Municipal du XIXe siècle détruit à la fin de la guerre civile a laissé place au musée. 

"Le Théâtre Municipal, ou plutôt ce qu'il en restait, m'a paru convenir tout à fait, et ceci pour trois raisons : la première, parce que je suis un peintre éminemment théâtral; la seconde, parce que le Théâtre se trouve juste devant l'église où j'ai été baptisé; et la troisième, parce que c'est précisément dans la salle du vestibule du Théâtre que s'est tenue ma première exposition de peinture" S. Dali

Ce grand bâtiment couleur terre cuite orné d’œufs géants comprend deux espaces : l'ancien théâtre incendié, transformé en théâtre-musée par Salvador Dali (avec au total 18 salles) & 4 salles résultant d'un agrandissement du théâtre-musée. Petit conseil, n'oubliez pas le plan à l'entrée. Non pas que je pense qu'il y ait un sens à cette visite (je ne pense vraiment pas que c'était dans l'idée de Dali d'y donner un sens d'ailleurs), mais surtout pour être sûr de n'oublier aucune salle.

Chaque salle est totalement différente des autres et représente une époque différente de l'oeuvre de Salvador Dali. Ne vous étonnez pas si vous passez subitement de l'impressionnisme, au futurisme puis au cubisme. Tout est fait pour laisser l'esprit se perdre. Certaines salles ne sont pas consacrées aux œuvres de Dali, mais à d'autres artistes comme Evarist Vallès à l'entrée du musée, Antoni Pitxot, ou encore des œuvres appartenant à la collection privée de Salvador Dali : Le Greco, Fortuny Urgell, Meissonier, Duchamp, Dou et Bouguerau. 

Dans cet article, je vous laisse admirer librement les différentes ambiances que vous trouverez sur place, accompagnées d'une jolie citation de Salvador Dali.

"Ma vie entière a été déterminée par deux idées antagoniques : le sommet et le fond" S. Dali

"Je suis pratiquant, mais pas croyant" S. Dali

"L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou" S. Dali

"Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets" S. Dali

"La nature aime se cacher" S. Dali

"Pas de chef d'oeuvre dans la paresse !" S. Dali

"Aucun désir n'est coupable, il y a faute uniquement dans leur refoulement" S. Dali

"Les erreurs ont presque toujours un caractère sacré. N'essaye jamais de les corriger" S. Dali

"Dormir est une façon de mourir ou tout au moins de mourir à la réalité, mieux encore, c'est la mort de la réalité" S. Dali

"L'unique chose dont le monde n'aura jamais assez est l'exagération" S. Dali

"Ne craignez pas d'atteindre la perfection, vous n'y arriverez jamais" S. Dali

Informations pratiques : 

Les étudiants peuvent bénéficier de l'entrée à 10€ au lieu de 14€ sur présentation de la carte étudiante. Je trouve d'ailleurs que le tarif est super correct pour un musée pareil. Oubliez votre sac à dos, ils sont interdits dans l'enceinte du bâtiment. Pour cela, une consigne est mise en place à l'entrée du musée.