lundi 16 mai 2016

Acné, traitement dermatologique, je franchis le pas ?

Après trois mois sous traitement dermatologique, je reviens vers vous pour vous faire un debrief de cette expérience. Je tiens tout d'abord à vous préciser que cet article est un témoignage, et qu'il n'a pas vocation à vous dire ce que vous devez ou non mettre sur votre visage en termes de traitement. Personne ne peut remplacer un dermatologue, quoi que puissent en dire certaines bloggeuses / youtubeuses. 

> Mon histoire

En octobre 2014, suite à l'application d'un masque à l'argile, je me suis mise à attraper des plaques énormes de boutons sur les joues. N'ayant pas vraiment eu de problèmes d'acné durant l'adolescence, j'ai pensé à une simple allergie et je me suis dit que ça passerait. Après l'essai de plusieurs routine, avec des produits onéreux et de qualité (Clinique, Laroche Posay, Avène), les boutons s'étaient atténués mais les marques étaient toujours là. Je n'ai consulté un dermatologue qu'en mars 2016 et le verdict est tombé : les plaques étaient bien de l'acné, visible en surface comme au toucher et laissant des traces sur ma peau qui marque facilement. 

> Le traitement


La dermatologue m'a prescrit cinq produits :

> Des gélules à prendre chaque matin : 
J'étais assez réticente quant aux gélules Rubozinc, de type Roaccutane, mais je me suis dit qu'il était temps que je me débarrasse de ces boutons, et j'ai commencé le traitement. Ces gélules vont assécher la peau et permettre de préparer la seconde couche de l'épiderme pour enlever les traces de boutons et avoir une peau plus saine. Au début, ma peau a eu beaucoup de mal à s'y faire et j'avais la zone T très asséchée.

> Un démaquillant liquide :
Comme pour tout, il faut éviter de se démaquiller avec un produit qui ne vous convient pas. Le pire, ce sont les lingettes démaquillantes et le mieux ce sont les huiles démaquillantes. Ici, je devais me démaquiller avec l'eau Effaclar de chez Laroche Posay. Ce genre de produit n'est, bien sûr, pas remboursé et j'ai fini par me remettre à mon démaquillant eau micellaire de chez Mixa, une fois le flacon terminé.

> Deux crèmes à appliquer matin et soir :
Erythrogel et Ketrel sont des crèmes à appliquer quotidiennement. Elles vont aider la peau à s'assécher davantage pour faire apparaître votre nouvelle peau.

> Un soin réparateur de l'épiderme :
Effaclar duo (Laroche Posay) est à appliquer le soir, après votre crème et aide à faire disparaître les marques de boutons. La zone des yeux est bien entendue à éviter pour tous ces produits desséchants.

> Le bilan

Malgré mes craintes, pas de peau qui tombe en lambeau, aucun effet secondaire et une peau nettement plus jolie qu'avant ! La totalité des boutons a disparu, ne reste que quelques marques qui partiront certainement avec des gommages doux et le soleil. Pour ce qui est des produits complémentaires pour hydrater certaines parties de mon visage trop asséchées, j'ai acheté la crème hydratante Effaclar (Laroche Posay), le sérum pour les yeux Hydraphase (Laroche Posay), le Gommage Délice Réveil éclat (Barbara Gould) et le Masque Wrap pour peaux sensibles (Qiriness). Question maquillage, rien n'est interdit si vous choisissez de vous maquiller avec des produits adaptés. Je vous conseille la gamme Anti-Blemish de chez Clinique. Une merveille !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire